Accueil


AETERNABILIS

RESTAURATION DE LIVRES ANCIENS

La traversée des époques confronte le livre à d’importantes agressions qui le met en péril :

  • Par son milieu atmosphérique : la pollution, les poussières, l’exposition aux rayons ultraviolets, les variations de températures et l’humidité.
  • Par les compositions des matières qui le constituent comme le cuir (tannage et décoration) ou la composition des encres (sels métalliques).
  • Par des agents dévastateurs suite à un excès d’humidité (inondation) apportant une formation de micro-organismes telles que des moisissures, des taches appelées « mouillures » ou un gauchissement sur les matières d’origine.
  • Par un contact direct avec un élément à PH acide.
  • Par la manipulation ou atteinte de l’homme de type physique ou chimique sur les ouvrages.

Le restaurateur possède la maîtrise de son métier par un apport de sérieuses connaissances dans les domaines suivants : évolution du livre et de ses arts à travers le temps, l’histoire de France et de notions de chimie.

Des ressources dans les métiers environnants telles que reliure, dorure, gravure et d’autres sont l’appui et l’aide indispensable lors de sa réflexion technique et de son étude approfondie du livre avant toute intervention.

Le restaurateur  conserve l’intégralité des éléments d’origine.

Sa résolution des problèmes de dégradations physiques et chimiques se fera suivant l’identité historique de l’œuvre dans le plus grand respect.

En final, il conservera un esthétisme le plus parfait en osmose avec les matières d’origine.